Tribunes discussions, blablateries et informations autour du jeu de rôle
discussions, blablateries et informations autour du jeu de rôle

Abracadabra, Schola Magisteria

Abracadabra, Schola Magisteria est un nouveau jeu de rôle exploitant de nouveau le thème du monde magique secret que de jeunes sorciers vont découvrir au fur et à mesure qu’ils découvrent leurs pouvoir. Nous sommes donc, dans la lignée de Sorcières et Sortilèges, des Apprentis Sorciers ou encore simplement de Harry Potter et des nombreux jeux de rôle amateurs qui traitent de cet univers, comme MoldUS.

Il est évident que ce thème plait énormément aux plus jeunes, mais, le risque est toujours le même, beaucoup de jeux amateurs inspirés de l’univers de Harry Potter ciblent majoritairement les Potterheads avec de nombreux détails, de nombreuses options pour gérer l’univers magique… souvent loin, très loin, du public cible. Je me suis fait un peu prendre à ce jeu avec MoldUS… mais alors Abracadabra est-il réellement dédié aux jeunes joueurs et joueuses ?

L’univers magique

Commençons par parler de cet univers magique. La référence qui revient tout le temps est Harry Potter de J.K. Rowlings, mais il ne faut pas non plus oublier Groosham Grange de Anthony Horowitz, Sacré Sorcière de Roald Dahl et bien d’autres séries, romans… même Les Contes de la Rue Broca de Pierre Gripai ont exploité le filon dès 1967… Le point commun ? Des enfants. Des enfants qui se rendent compte que la magie existe. Des enfants qui vivent dans notre monde normal et banal et qui, dans certaines œuvres, vont eux-mêmes devoir maîtriser la magie.

Abracadabra est le kit d’initiation du jeu de rôle Schola Magisteria en financement participatif encore pour quelques jours sur Ulule. Et comme tout bon kit de découverte, il ne s’étend pas sur un contexte de jeu à découvrir pour lancer les joueurs et joueuses dans l’aventure ! L’exploitation des idées de ses sources d’inspiration est très claire : les joueurs et joueuses découvrent le monde magique dans cette aventure… comme David va découvrir la magie plus il découvre l’école de Grooshamgrange.

Sans dévoiler les événements, les personnages sont des enfants sur le départ pour une journée dans un grand parc d’attraction attendue depuis des semaines… mais un événement unique va attirer leur attention quelques minutes avant le départ leur faisant oublier le quotidien et le monde réel morose.

Une exception aux kits d’initiation

Ici, pas de personnages prétirés, le meneur va être invité à faire créer des personnages uniques, par contre, tout est présent sur la fiche de personnage : points à répartir dans les capacités, compétences à choisir… et hop, l’enfant est prêt à partir à l’aventure.

Comment se connaissent-ils ? Ils font tous partis de la même famille, frères, sœurs, cousins, cousines… pas de questions à se poser, pas de long historique de personnages à lire, pas de scène d’introduction tarabiscoté pour lancer l’aventure : ils sont simplement tous là pour partir en voyage !

La mécanique est simple : on lance 2D6, on y ajoute la capacité liée et on doit atteindre une difficulté. C’est simple, ça fonctionne, rien de plus à dire.

Un tutoriel sur comment mener sa partie

Abracadabra est l’un des rares kits de découverte d’un jeu de rôle pour jeune public à ne pas nécessité qu’un rôliste aguerrit anime la partie. Présenté sous la forme d’un livret de 36 pages avec une aventure unique, le jeu peu se lire directement devant les joueurs et joueuses sans préparation.

Déjà, l’univers est simple, tout le monde le connaît : le nôtre, l’aspect magique arrive au fil de l’histoire et des rencontres. La création des personnages prend 5 minutes. La partie est lancée.

Des indications régulières apportent les éléments de règles indispensable : textes à lire à haute voix, conseils au MJ sur comment amener la chose, questions à poser aux joueurs et joueuses, points de règles à mettre en œuvre, réponses à apporter sur un échec ou une réussite.

Alors, oui, le scénario est linéaire. Oui, les règles sont simplistes. Oui, l’intrigue est courue d’avance. Mais, ce jeu s’adresse au jeune public, au public qui découvre le jeu de rôle… Si vous attendez plus construit, un contexte de dingue décrit sur 390 pages, des listes de sorts à faire peur un archiviste et des scénarios aux intrigues multiples, et bien, allez jouer à Mage ! Ce jeu a pour but de faire jouer les plus jeunes, de proposer une approche familiale au jeu et pouvoir être joué cinq minutes après son ouverture.

Donc, Abracadabra touche avec succès sa cible, c’est clairement un jeu de découverte, accessible aux plus jeunes, autant pour jouer que pour l’animer.

Téléchargez ou commander une version imprimée du kit de découverte Abracadabra sur le site de l’éditeur.

J’aime

  • La grande accessibilité du kit
  • L’approche simplifiée pour les jeunes MJ

J’aimes moins

Aller au contenu principal