Les jeux francophones de 2018

Suite à notre sondage sur le blog de Aux Portes de l’Imaginaire, voici avec quelques jours de retard le résultat tant attendu par tous… Quels sont donc les jeux les plus attendus pour ce début 2018 ? Nous nous sommes essentiellement concentrés sur :

  • Les jeux en en français dans le texte ;
  • Les créations originales, donc, ni les traductions, ni les rééditions ou les dérivés d’autres jeux ;
  • Uniquement des jeux dont la sortie (foulancement ou édition, publication) est prévue pour début 2018 (jusqu’à juin) ou dont le foulancement a été lancé sur la mi-novembre 2017 et pour lesquels l’éditeur ou les auteurs n’ont pas encore livré le jeu (ou dont le foulancement initial a été un échec, mais qu’une nouvelle tentative est prévue en ce début d’année).

Donc non, Pavillons Noirs II n’est pas du tout dans la cible… même s’il se pourrait qu’il arrive dans quelques semaines !

En fait, la création francophone ne se limite pas à la réédition des vieux jeux des années 80, même si ces dernières années nous avons vu successivement Rêve de DragonsLaelith ou encore Nephilim revenir, il existe encore beaucoup d’auteurs qui cherchent à proposer des créations originales. Ce sondage avait donc une double vocation : même si le rôliste moyen est parfaitement au courant des sorties des grands jeux US, des rééditions… l’est-il finalement aussi bien sur ces jeux qui sortent un peu des sentiers battus ?

Donc, pendant quelques semaines, nous vous avons demandé de voter pour jusqu’à trois jeux de rôle que vous attendez cette année.

Une remarque sur le dépouillement : le dépouillement a été complexe à cause d’une utilisation frauduleuse de bots pour générer des voies. Les voies « trichées » ont donc été éliminées du vote, à savoir :
– tout vote provenant du réseau TOR ;
– tout vote répétitif (même cycle, écart de temps faible) ;
– tout vote provenant d’un cloud quelconque ;
– tous les votes dont il était impossible d’identifier la trace du reverse DNS (la marque laissée par votre opérateur télécom).
Si vous souhaitez recompter, je peux vous donner les voies brutes, n’hésitez pas dans ce cas à nous contacter pour disposer du fichier.

Voici donc le résultat définitif !

JeuVoies enregistrée#Rang
Aegyptus1321
Astropets694
Aventures388
HacKeRs216
Kabbale973
La couvée407
Le Cycle d'Aïag714
La trilogie de la crasse315
Les chants de Loss1012
Les cordes sensibles2011
La meute436
Normazone239
Supersix2210
Vade+Meccum495
Ynn Pryddein1813
Zore1912

Le TOP 5

Sans surprise, Aegyptus de Gabriel Thomas est en tête de ce classement, un jeu très attendu, teasé pendant plus d’un an par son auteur qui n’a pas hésité à se promener de salons en salons pour faire découvrir son jeu, il a presque atteint son objectif de financement avant le retrait de l’éditeur fin 2017. Aegyptus cherche donc maintenant un éditeur, mais il est sûr que ce jeu arrivera très prochainement.

Juste après, attendu initialement fin 2017 et reporté à ce début 2018, et sans surprise aussi, Les Chants de Loss occupent la seconde place. Disponible depuis plus d’un an en intégral sur le site officiel du jeu, la démarche employée par ses autrices, Axelle « Psychée » BouetAlysia Loretan et Emilie Latieule, a payé puisqu’une solide communauté attend ce jeu de pied ferme.

En troisième position, Kabbale, le dernier jeu proposé par les éditions Troisième Oeil et créé par Laurent Rambour vient de terminer une campagne de financement exemplaire… De même, le jeu a été teasé pendant plus de six mois avant le lancement du foulancement et des détails solides et concrets sont venus régulièrement présenter le jeu, ses ambitions et ses mécaniques.

Découvert sous forme d’un kit de démo d’une page recto-verso, Astropets a attiré la curiosité des rôlistes francophones… Comme quoi, proposer un jeu de science fiction un peu retro avec des animaux anthropomorphes peut être un idée originale.

Et en cinquième position, devançant Aventures, que je m’attendais à voir se promener dans la tête du classement (8ème position seulement !!), un jeu dont beaucoup de monde ignorait tout il y a encore quelques semaines : Vade+Meccum de Romaric Briand.

Que dire ?

Le financement participatif est le moyen de communication le plus efficace aujourd’hui pour faire connaître un projet, mais encore faut-il qu’il dispose d’un minimum de visibilité avant. Ce sondage confirme cet état de fait : Aiag est sans aucun doute un bon jeu et une bonne idée, sans doute moins original qu’un Aegyptus, mais le jeu est passé totalement inaperçu avant son financement, son financement a aussi été inaperçu comme le prouvent les quelques voies qu’il a reçues.

La comparaison avec Aegyptus n’est pas anodine, Kabbale pourrait aussi convenir pour l’exemple, ces deux jeux se sont constitués une première fan-base solide avant le lancement de la campagne, permettant pour l’un et l’autre d’atteindre rapidement le premier palier. Même si le foulancement d’Aegyptus s’est brusquement stoppé, il n’en reste pas moins le jeu le plus attendu de cette année.

Et pour finir, non, proposer et diffuser votre jeu de rôle gratuitement sur Internet ne réduira pas vos chances de succès, c’est ce que prouvent Les Chants de Loss et Astropets qui ont l’un et l’autre proposé au moins un kit de démonstration en diffusion libre pour faire découvrir le jeu.

En bref, si vous voulez sortir un jeu qui sort un peu des sentiers battus, vous n’avez pas le choix : communiquez ! Communiquez sur les réseaux sociaux, faites connaître votre jeu et pas seulement votre projet : la réalisation d’un jeu ne commence pas à la clôture de son financement mais avant, bien avant. La réalisation d’un jeu est une opération longue et fastidieuse dans laquelle il ne faut jamais oublier que nous nous adressons aux joueurs et il vous faudra aller à leur rencontre : dans les salons, les conventions, sur les réseaux sociaux… Il faudra lui montrer ce que votre jeu a d’original, de particulier, quelles en sont les mécaniques, les propositions ludiques…

En guise de conclusion

Une dizaine de créations originales en ce début d’année ? Et oui, cette année 2018 est un bon cru pour le jeu de rôle !

Laurent Gärtner

Rôliste depuis plus de 25 ans, j'ai découvert le jeu de rôle à l'époque où L'Œil Noir se vendait en librairie, où Casus Belli publiait SimulacreS et Laelith et où les figurines Ral Partha se vendaient à 10f.

Les derniers articles par Laurent Gärtner (tout voir)